Objectif Gare

Durée 8 - 10 ans Fin 2032
Thématiques
  • Espaces Publics
  • Mobilités

Vevey Demain : objectif gare

La Ville de Vevey élabore actuellement des projets urbanistiques d’envergure, qui modifieront en profondeur nos espaces publics d’ici à 2030. L’un de ces projets est le réaménagement du quartier de la gare, comprenant la place devant la gare et ses alentours ainsi que la partie au nord des voies. Son emplacement stratégique fait de cette zone un enjeu majeur pour le développement de la ville.

Le projet de réaménagement de la gare est au stade des réflexions préliminaires. Ces dernières représentent une occasion unique pour préparer notre ville aux enjeux de demain : proposer un urbanisme plus durable, qui contribue à lutter contre les effets du changement climatique, et garantir la qualité de nos espaces publics.

 

 

Les études préliminaires et l’image directrice

En 2023 et 2024, Le Service de l’urbanisme et de la mobilité de la Ville de Vevey réalise des études préliminaires sur les espaces existants autour de la gare. Il est accompagné par un groupe de spécialistes – urbanistes, ingénieurs en mobilité et ingénieurs civils –, afin d’évaluer la situation actuelle du point de vue des espaces publics, de la mobilité et des transports, de l’accessibilité, de l’attractivité, de l’identité, de la sécurité et de la convivialité.

Les études préliminaires ont pour objectif de dessiner une image directrice du site de la gare et de clarifier les contraintes et besoins tant en termes de fonctionnement que de confort. Il est notamment question de préciser l’emplacement des arrêts de bus et d’identifier la meilleure configuration pour l’interface. En parallèle, une démarche participative et un sondage en ligne complètent les réflexions sur le futur réaménagement du secteur.

Les études préliminaires agrémentées des réflexions collectives visent à la réalisation d’une image directrice concertée. Ce cadrage des aspects structurants servira aussi en tant que base pour l’établissement du cahier des charges pour les bureaux d’architecture et d’urbanisme qui participeront au concours d’aménagement qui se déroulera probablement sous la forme de mandats d’étude parallèles (MEP).

La participation citoyenne, un ingrédient fondamental du projet

La participation citoyenne permet d’intégrer les besoins, les attentes et les idées des citoyennes et des citoyens, favorisant ainsi un développement urbain plus inclusif, durable et en adéquation avec les aspirations de la communauté. Des rendez-vous citoyens se déroulent lors des différentes étapes du processus, par exemple au moment de l’établissement de l’image directrice ou durant le concours de projets (MEP).

Pour accompagner l’étape de l’élaboration de l’image directrice, entre janvier et mars 2024 une démarche participative portant sur l’avenir du secteur gare a été organisée (plus d’informations sur les ateliers participatifs).

La société civile au sens large (population, commerçants, représentants d’associations, etc.) a été conviée à des ateliers participatifs en parallèle des études spécialisées pour apporter son expertise sur le fonctionnement et l’usage de l’interface de la gare et discuter de la vision d’avenir. Ce groupe avait pour mission de transmettre de l’information, d’être force de proposition et de discuter des contraintes techniques connues. 

Les résultats de cette consultation sont résumées dans le rapport de synthèse de la démarche participative (voir documents ci-dessous).

En parallèle et afin de pouvoir recueillir l’avis d’un grand nombre d’usagères et usagers, un sondage en ligne a été mené en février 2024. Il a permis aux personnes qui n’ont pas pu prendre part aux ateliers, aux pendulaires et habitant-e-s des communes voisines, de pouvoir donner leur avis. Une synthèse des résultats du sondage en ligne est publiée ci-dessous.

Les résultats de la démarche participative comprenant les ateliers et le sondage sont pris en compte pour élaborer l’image directrice dont la publication est prévue pour l’automne 2024.

Le projet d’interface gare est l’une des mesures du projet d’agglomération Rive-Lac (PA5). Via cette planification, la Commune fera une demande des subventions fédérales pour le réaménagement du secteur.

Le concours de projets 

L’objectif de ce concours qui se déroulera en 2025 est de sélectionner un projet d’aménagement qui tienne compte des nombreux enjeux : le projet lauréat devra notamment trouver un équilibre harmonieux entre les différentes fonctions de la gare en tenant compte de l’image directrice et adopter une perspective durable.

À l’issue du concours, une exposition publique présentera les différents projets à la population.