Piétonnisation de la rue Jean-Jacques Rousseau

État En cours
Thématiques
Projets / Planifications liés

Les espaces urbains autour de la rue Jean-Jacques Rousseau vont vivre de grands changements ces prochaines années, notamment avec les réaménagements prévus de la Place du Marché, de la place de la Gare et de la rue Paul Ceresole.

En septembre 2015, la Municipalité a accepté le principe d’une piétonnisation de la rue Jean-Jacques Rousseau.

Cette modification de régime de circulation faisait partie d’un ensemble de mesures recommandées par le plan de mobilité et d’urbanisme (PMU). Si certaines de ces mesures ont déjà pu être mises en place dans le secteur (passage à 30 km/h des rues du Torrent, Madeleine, Paul Ceresole, Lausanne, de la place du Marché et du quai Perdonnet en février 2018), un aménagement adéquat spécifique est nécessaire sur la rue Jean-Jacques Rousseau afin de permettre sa piétonnisation.

Constats actuels et potentiels

La rue Jean-Jacques Rousseau dispose d’un fort potentiel d’appropriation grâce à sa proximité avec la Place du Marché et au nombreux commerces et établissements qui s’y trouvent (cinémas Rex, cafés-restaurants, magasin de sport, galerie d’art, imprimerie, magasin d’articles audiophiles, banque, etc.).

Des conflits d’usage sont clairement identifiés entre la circulation automobile, les places de parc privées, les quelques places de stationnement sur le domaine public et le trafic piétonnier. Ce flux de piétons est généré d’une part par les habitants, les employés des bureaux et commerces ainsi que par leur clientèle, mais aussi par le transit des personnes qui se rendent de la gare à la place du Marché, au Jardin du Rivage et au bord du lac par la rue Paul Ceresole et la rue de la Madeleine (et vice-versa). Le cinéma joue également un rôle prépondérant en matière de flux de piétons à certaines heures de la journée et en soirée.

La modification de la rue Jean-Jacques Rousseau en zone piétonne couplée aux plus-values d’un réaménagement urbain répondrait donc à plusieurs objectifs, d’ordre sociaux, commerciaux et urbanistiques. Apaisé, ce secteur pourrait devenir le pendant Ouest de la rue des Deux-Marchés. Un renouvellement de l’aménagement offrirait un gain tant en termes de confort que de sécurité pour tous les usagers.

 

Projet de réaménagement – Démarche participative

Forts de ces constats, la Ville de Vevey a mené en 2019 une étude de réaménagement de la rue qui s’appuie sur une démarche participative et consultative.

Devant être pensée en lien avec la future place du Marché pour assurer la cohérence urbanistique, la Municipalité a décidé de confier cette étude au bureau Verzone Woods Architectes Sàrl à Vevey. Ce bureau, lauréat du concours de la Place du Marché, a en effet été jugé le plus à même d’assurer la cohérence attendue pour ce secteur de ville.

La démarche participative a été pensée en 2 ateliers de travail et une soirée de restitution pour lesquels les commerçants, habitants et propriétaires du quartier (rue Jean-Jacques Rousseau et riverains établis à proximité de la rue de la Madeleine et de la rue Paul Ceresole) ont été invités.

Elle a été organisée dans le but de faire ressortir les perceptions et attentes liées à l’espace public du secteur, pour y intégrer les résultats dans la conception du projet et ainsi réaliser un projet commun répondant aux besoins des riverains.

Ces trois soirées de rencontre ont eu lieu au cinéma Rex (Rex café pour les deux premiers ateliers, salle de cinéma Rex 3 pour la restitution) les 27 mai, 24 juin et 9 décembre 2019.

Le premier atelier du 27 mai a donné lieu à une première présentation des objectifs de l’étude et d’une analyse du site (développement historique, composantes paysagères, accessibilité, mobilité, répartition des affectations, etc.).

Les participants, séparés en trois groupes, ont travaillé sur leurs perceptions du lieu (diagnostic), des usages qu’ils en font / qu’ils observent, et des attentes qu’ils formulent.

Le deuxième atelier du 24 juin était consacré à la présentation et à la critique en tables-rondes des trois variantes d’aménagement proposées sur la base des éléments discutés lors de la première soirée d’échanges.

Ces réflexions ont permis au bureau Verzone Woods architectes de proposer un avant-projet final, présenté le 9 décembre 2019 lors de la séance de restitution.

Avant-projet

L’avant-projet final, basé sur les envies et besoins des différents usagers de la rue, propose une remise à niveau du sol de façade à façade permettant de casser le caractère routier de la rue et ainsi faciliter la mobilité piétonne. Concernant le revêtement, des surfaces semi perméables ont été prévues afin d’éviter le ruissellement des eaux météores.

Aux croisements à l’est et l’ouest de la rue Jean-Jacques Rousseau, des salons urbains arborés ont été imaginés marquant ainsi l’entrée dans cette rue piétonne. Ces grands arbres permettent une continuité visuelle est-ouest de la rue.

Le long de la rue, les terrasses sont disposées au nord, et séparées par des bacs arborés. Au sud, l’aménagement dépendra encore des négociations en cours avec les propriétaires des places de parc privées. A long terme, si celles-ci disparaissent, des arbres pourront également être disposés, de même que des terrasses.

Enfin, l’entrée sur la zone piétonne est matérialisée par une surélévation des seuils sur la rue de la Madeleine et sur la rue Paul Ceresole et la mise en place de stationnement pour les deux roues. Des arbres sont également plantés de part et d’autre de la rue de la Madeleine pour ralentir le trafic routier à l’approche du carrefour.

 

Calendrier

Cet avant-projet doit maintenant être approfondi et faire l’objet d’un projet final. Celui-ci sera mis à l’enquête soit en même temps (été-automne 2020) soit indépendamment du projet de réaménagement de la place du Marché.