Posté le 25.06.2019

Les Veveysan-ne-s disent NON à un parking souterrain à la place du Marché

En votant NON à l’initiative « pour la création d’un parking souterrain à la place du Marché » le 19 mai dernier, la population de Vevey permet à la stratégie communale de stationnement d’être progressivement mise en place et au projet « d’amour et d’eau fraîche » d’aller de l’avant.

Pour mémoire, rappelons qu’une dizaine de projets de parking souterrain sous la place du Marché avaient été envisagés depuis 1989, le dernier d’entre eux ayant été finalement refusé par le Conseil en 2009, après huit années d’étude.

Sur la base d’un crédit d’étude voté par le Conseil communal en décembre 2016, un concours a été organisé en 2017 en vue cette fois-ci du nécessaire réaménagement de surface de la place qui fera tôt ou tard suite à l’installation actuelle de l’arène de la Fête des Vignerons. L’avant-projet retenu, « d’amour et d’eau fraiche » du bureau veveysan VW architectes, a été présenté au public le 24 avril 2018.

Chacun s’accordant sur la nécessité de désencombrer au moins une partie du stationnement occupant la place, les autorités prévoient le transfert de 250 places de stationnement vers d’autres ouvrages existants ou à créer simultanément à proximité de la route cantonale traversant la ville, notamment au nord de la gare..

Allant à l’encontre du projet des autorités, l’initiative soumise au vote proposait à nouveau la création d’un parking souterrain à la place du Marché. Il s’agissait pour les initiants d’y intégrer la totalité des places existantes actuellement en surface, initiative dont les autorités contestaient le bien-fondé en raison de problèmes d’accessibilité, de protection du patrimoine, de polyvalence pour les manifestations à venir et de coût notamment.

Par son rejet, la population a clairement mis un terme au débat sur l’opportunité de créer un parking sous cette place emblématique de notre ville.

Le projet Municipal de réaménagement de la place du Marché « d’amour et d’eau fraiche » peut dès lors suivre son cours et le Plan directeur du stationnement être progressivement mis en œuvre.

Outre l’incitation au report modal, la stratégie stationnement portée par la Municipalité repose sur deux principes majeurs, soit l’implantation du stationnement public en ouvrage le long des axes structurants et la valorisation des espaces publics en faveur de la mobilité douce, des commerces de proximité, des grandes institutions culturelles voisines et des habitants du secteur Madeleine / Remparts.

Projet/Planification lié(e):
Réaménagement de la place du Marché